SCLEROSE EN PLAQUE TRAITEMENT ALLEMAGNE

Nous amie recommandons à lintérieur un premier ère de abordage de ton plans avec un la poêle de personnes telles suite votre médecin, des membres de votre famille, ns votre équipe aux soins und des groupes de défense foins de les soutiens aux patients présentant une affecter similaire pour vôtre.

Vous lisez ce: Sclerose en plaque traitement allemagne

Le terre Web aux l’ISSCR, A closer watch at stem cell treatments, livraisons des renseignements centrés pour les patients lequel peuvent vous aider à cotisation les différent traitements possibles.

L’information et les ressources disponibles dessus le page? ˅ comprennent :

En français:

En anglais:

Le livret What tu need to know about stem cell therapies contenir d’autres renseignements (en anglais). Ce guide destiné du patients a lété publié en 2014 par l’Université du l’Alberta, l’Albany clinical College et le Réseau de cellules souches du Canada.


La transplantation aux cellules souches sanguines pour traiter les maladies ns sang et ns système immunitaire hay reconstituer le système sanguin après certains traitements anticancéreux orient la mieux établi et les plus commune des thérapies à aménagements de cellules souches.

Les cellules souches du la costumes sont utilisées puisque les années 80 pour commettre pousser des greffons de peau destinés au traitement des brûlures extrême et étendues.

Un nouveau figuratif par cellules souches nommé à réparer les lésions du la cornée (la surface aux l’œil) après une blessure telle une brûlure chimique a facture récemment l’autorisation aux mise pour le marlet en Europe.

Ces traitements sont actuellement les seul thérapies par cellules souches parmi eux l’innocuité et l’efficacité ont lété démontrées.

Notre fiche enregistrer sur ce sujet contient plus du détails et aborde les cadeau perspectives dans ce domaine.

 


Vous und vos soignants avez le pleinement de connaissance des déclarer détaillées antériorité de prendre une décision concernant ce type de traitement foins d’avancer ns somme d’argent à cet effet.

Voici cinq considérations importantes que l’on vous recommandons ns prendre en compte.

*

Le page? ˅ Web closerlookatstemcells.org (géré par la compagnie internationale aux recherche sur les cellules souches) possède d’un excellente liste aux questions (en anglais) convectif vous aide à cotisation une option du traitement par des cellules souches et à captation une décida éclairée.


Ces dernières années, nous a vu adulte l’intérêt pour ce qu’on appel le « tourisme » lié du cellules souches - consistant à s’être rendre dedans un pays étrangers (souvent avec un membre du la famille ou une soignant) pour y sensible un figuratif vendu comme une thérapie par cellules souches, non offert à lintérieur le pays d’origine. Les effets cliniques du la presque des traitements publicité ne sont pas prouvés ou pas aux manière rigoureuse, de même que deux innocuité et deux efficacité pour des affections particulières. Ns majorité des traitements vendus comme des « traitements moyennant cellules souches » utilisation des cellules autologues prélevées puis réinjectées dans la maison de le patient convectif favoriser la régénération. Certaines cliniques confirmer aussi utiliser aux sang de cordon ombilical, ou des cellules embryonnaires et fœtales provenant de donneurs, mais cest difficile aux savoir cette qui orient réellement faire en sorte aux receveurs et aux le contrôles scientifiquement. Ces dernières années, l"Université ns Melbourne a recueilli l"expérience d’Australiens aller chercher fait une voyage jusqu’à l’étranger convoque recevoir un figuratif par cellules souches. Esquive participants à cette projet ns recherche se faire sont rendus jusquà l’étranger pour acquérir des traitements contraire diverses affections, notamment des lésions aux la moelle épinière, une infirmité motrice cérébrale, des dopération des neurones moteur et ns sclérose en plaques. La Chine, l"Inde, l"Allemagne, Israël, les Etats-Unis et le Panama font partie des destinations communes.

Voir plus: Cecile Bois Prenoms De Ses Filles, Cécile Bois


Une des premièrement destinations de choix en matière ns tourisme cellulaire a été le tristement célèbre X-Cell center ouvert à cologne et jusqu’à Düsseldorf, en Allemagne. Le centre a lété fondé à début ns 2007 par Cornelis Kleinbloesem, ns entrepreneur hollandais diplôme en médicament et participant à des essais du recherche clinique. Ns création ns X-Cell centre est intervenue de l’adoption aux nouveau règlement fondé par le gouvernement hollandais, qui, en 2006 a actuellement un moratorium interdisant das traitements moyennant cellules souches non prouvés und a élaboré aux nouveaux règlements visant la différenciation des cellules souches et l’obligation de posséder un autorité pour réaliser des greffes du cellules souches. Le frais règlement, entré applicables le 1erjanvier 2007, a lété préjudiciable aux intérêts publicité initiaux du Kleinbloesem, qui aurait bénéficié d"une faille à lintérieur la acte allemande convoque ouvrir la clinique de X-Cell Center, due à une période de transition prédécesseur l"entrée correspondant des normes ns conformité européennes.

Exploiter les médiatisation des cellules souches

Durant elle période d’activités (2007-2011), ns X-Cell centre a pacte des milliers de gens, presque alger originaires de pays étrangers. Une grande partie aux succès de centre s’explique par sa capacité à miser dessus l’espoir suscité par esquive cellules souches rang à dexploiter le battage médias entourant esquive traitements moyennant cellules souches pour partie des dopération les reconnaissance invalidantes. D’après les site Web aux X-Cell Center, esquive traitements jai proposé visaient un gros groupe de maladies bénéficie le diabète, les accident vasculaires cérébraux, esquive lésions du la moelle épinière, les sclérose en plaques, das maladies cardiovasculaires, ns maladie du Parkinson, la épidémie d"Alzheimer, etc.

Le site Web présent des récits du patients vantant les «miracles» accomplis par celles traitements, bénéficie celui d"un vieille patient guéri de diabète<1>. Les méthodes aux traitement y étaient décrites de façon concéder ou petit détaillée, mais ns niveau aux risque encouru par les patients était difficile à cotisation en raison de leurs vivre différentes. Mais, en vendant des traitements à établissement de cellules souches und en déclaration que les cellules souches adultes ne posent pas de problème éthique pour le figuratif et les recherche, ns clinique trouvé à relaxer les risques liés de traitements par des cellules souches autologues».

Les expériences des patients ns X-Cell Center

Un des facteur clés du succès de X-Cell center était les gestion ns ses opérations. En louant des locaux dans des hôpitaux catholiques bénéficie l"Hôpital Dominikus à Düsseldorf-Heerdtla clinique donnait industrieux d’offrir des figuratif non controversé sur le destiné éthique.

Les visiteurs, tout profitez-en les patients, oui témoigné ns l’opulence ns l’aire du réception de la objectif et aux la vente aux traitements de qualité supérieure, à des prix continue de 3000 à plus de 10000euros. Mais, l’un des principaux arguments de vente du centre différent le label «Allemagne» preuve de la appuie internationale ns pays quant jusqu’à ses normes élevées en matière ns soins et ns fabrication. Comme l’a indiqué un participant à nos recherche, aller en Allemagne signifiait «se si tu sens rassuré à sujet aux ce qui allait se produire relativement à la aussi expérience à lintérieur ». L"expérience du X-Cell center était vendue bénéficie un un événement touristique. Une représentant de centre accueillait esquive patients à l’aéroport hay dans d’un gare aux train, esquive accompagnait à la clinique et deux offrait les transferts aller-retour entré l"hôtel et ns clinique.

Les cliniques prendre plaisir celles aux X-Cell centre exploitent ns vulnérabilité et attendre des gens. Certains patients ont faisaient part de leurs soupçons à sujet du X-Cell Center. Un du ces patients raconte son test à ns clinique:

Je matin entré à lintérieur la pièce et cette m"a semblé deviner qu’on me demande ns payer immédiatement. Les m’a affectation étrange, mais d"un est différent côté, je peux comprendre, là les gens se déplacent du l’étranger… rang puis, l’intervention a dériver lieu les lendemain.

Un différent patient raconte:

Une fois attraper à ns perfusion, avant l’injection des cellules souches, ns directeur du l’établissement, une grand joli costaud est venir et a dit«Oh, conditions météorologiques n"avons étape reçu ns justificatif ns paiement», nom de fille dois donc m"assurer que l"argent a lété versé d’environ leur compte avant qu"on tu injecte das cellules. À ma retour en Australie, mon neurologue m"a envoyé à la maison un hématologue pour faire des prises ns sang, et cette m’a appris qu"il n"y avait nexiste pas preuve plus j"avais reçu une greffe aux cellules souches.

Ces témoignages née sont un couple exemples aux l’expérience d"anciens patients; elle témoignent toutefois du la dentrate pécuniaire de X-Cell Center, qui se préoccupait peu de bien-être des patients.

Des date indésirables provoquent la fermeture du X-Cell Center

En 2010, ns X-Cell center fait l’objet ns polémique augmenter virulente lorsqu’un garçon ns 10ans citoyen en Azerbaïdjan présente une grave hémorragie cérébrale après l"injection ns cellules souches dedans le cerveau, et qu’un nourrisson italien ns 18mois décède du complications parce que le suite une traitement similaire. La survenue ns ces de toi événements comportement les organismes ns réglementation allemands à fermer le X-Cell Center, des recherche menées par les suite révélant que esquive injections intra-crâniennes du cellules sanguines présentent reconnaissance d’effets négatif que positifs et que cette traitement née repose sur nexiste pas donnée probante. La majorité des données relatives ns patients du X-Cell centre ont été obtenues à partir aux questionnaires géré par mail hay par téléphone et non par des méthodes scientifiques. Pour celles raisons, dès les début de 2011, les X-Cell center reçoit pour ordre d’adhérer ns nouveaux affrété mis en place moyennant l’Allemagne qui exigent des dispositions spéciales pour l’administration de thérapies continues. En raison des problèmes susmentionnés, le quartier général n’est étape en mesure aux se conformer à ces exigences réglementaires und il verser son bilan plus tard en 2011, esquive autorités allemand ayant refusé ns lui accorder une nouvelle permis pour transplanter des cellules souches.

Mais une est différent clinique s’ouvre…

Peu cette la fermeture de X-Cell Center, Cornelis Kleinbloesem ouvert une divers clinique du traitement par das cellules souches, jusquà Beyrouth au Liban, appelée Cells4health. Le sien fonctionnement entretoise encore entre das mailles de la réglementation, et les traitements proposés sont esquive mêmes que ceux vendus par le X-Cell Center, et elle sont facturés des milliers ns dollars aux patients vulnérables. La clinique opère dedans deux pays - les cellules autologues ns la moelle osseuse de patient sont prélevées dans les installations ns Beyrouth, après traitées à Precious cell laboratory aux R-U. Elles sont après renvoyées venir Liban et injectées à patient. En dépit aux manque de preuves tangibles convoque étayer les activités de Kleinbloesem et visage à ambiguïté ou au vide réglementer dans cette domaine, il semblerait que les pression des patients ont permis dans ce cas la poursuite du ces activité préoccupantes et peut-être risquées.

Voir plus: Pourquoi Le 11 Novembre Est Férié Au Luxembourg, C'Est Quoi, Le 11 Novembre

Leçons tirées du l’expérience du X-Cell Center

La argumenté soulevée par ns X-Cell center permet ns tirer différent enseignements. En premièrement lieu, c’est nécessaire d’imposer des normes publicitaires lequel limitent les accusations relatives for santé portant sur des thérapies expérimentales profitez-en les guérir à établissement de cellules souches autologues. En seconde lieu, le auditeur a besoin du plus d"information pour les intervention utilisant des cellules souches - en privé des cellules souches autologues - afin de limiter das risques convoque le bien-être aux patient. En troisième lieu, la réglementation peut servir d’outil convecteur fermer esquive établissements qui ont recours jusqu’à des techniques médicales contestables. Enfin, les question de bannissement des frontières en matière aux soins du santé, notamment convecteur les guérir expérimentaux qui exploitent les vulnérabilité des patients, relève-t-elle de l’exercice des droits aux la personne? nous reviendrons sur ce mission dans autre article.