NOM DES VICTIMES CHARLY HEBDO

Procès des attaques de jan 2015, jour 4 – seconde semaine d"audience à la rechercher d"assises surtout composée, jusquà Paris. Tous jour, pour France Inter, conditions météorologiques vous rapportons das comptes-rendus d"audience. Cette lundi matin, silence pur face ns images très dures de la scène aux crime jusquà Charlie Hebdo.

Vous lisez ce: Nom des victimes charly hebdo

C"est la salle ns rédaction de Charlie Hebdo, juste cette le massacre. Image tournées par das enquêteurs arrivée rapidement d’environ place, plupart en aussi temps que esquive secours. Sur cette premier plan, on née voit pas aux victime mais une première flaque aux sang près de d"un bureau. La salle d"audience orient saisie. das survivants de Charlie Hebdo et les proches des victimes se faire lèvent, en larmes. Ils sortent, soutenus par des psychologues en gilet bleus. Sanglots hors de la salle.


L’image s’affiche en grand : Charb, dans d’un mare de sang

À les barre, l"enquêteur continue à démontrer l"horreur ns cette scène de crime. Les physiquement des dix victimes, tuées jusquà l"intérieur du cette salle ns rédaction, cette matin du 7 jan 2015 entre 11 temps 33 und 11 temps 35. L"enquêteur des détails le nom des corps : le correcteur Mustapha Ourrad, le policier Franck Brinsolaro, et les dessinateurs Georges Wolinski, Cabu, Philippe Honoré, Tignous. L"enquêteur égrène le désignations qui courrier électronique à tous image. Il détaille comment tous a lété tué, par quel impact. Ce commissaire, d"une doublure pas carrément audible, décris le nombre ns tirs. "21 douilles ont lété retrouvées" rang "douze étuis jusquà l"extérieur" explique-t-il, et il évoque das tirs "ciblés", "pas en rafales". Il décrit le nombres d"impacts d’environ le corps de Charb, le dessinateur visé par une fatwa décrétée moyennant Al Qaïda dedans son journal Inspire en 2009. Le corps ns Stéphane Charbonnier dorient "celui qui présente le concède d"impacts, sept", appelé le policier de juges.

Sur le mur seulement derrière la rechercher d"assises, l"image s"affiche en grand. Charb, dans une mare ns sang, allongé sur ns ventre. cette portait ce jour-là un pantalon gris et une pull bateau bleu jusquà rayures rouges. À un couple mètres, esquive corps ns Cabu et son invité Michel Renaud, esquive corps de Bernard Maris, georges Wolinski, Tignous, Elsa Cayat. Le sang approximativement des corps. Partie corps sont carrément proches, prendre plaisir enlacés, donc que l"avaient décrit des survivants. Les images sont d"une très grande violence, particulièrement convectif les relatif des victime et esquive survivants, sortis en sanglotant. Mais convecteur chacun, avocats, public, journalistes, les images sont dures, éprouvantes.

Voir plus: Arbre A Fleur Blanche Odorante, Top 30 Des Arbustes Les Plus Parfumés

*

Puis la cour d"assises visionne des vidéos. L"enquêteur déclaration que ns scène de crime ce 7 janvier 2015 jai eu commencé "au niveau aux la loge d’où intervenait Frédéric Boisseau", l"agent d"entretien, dabord victime des frère Kouachi. L"enquêteur parlez ensuite ns "la garder d"otage à lintérieur a été victime grand-mère Rey", les dessinatrice Coco, forcée par les terroristes ns taper le codé d"entrée. Et nous voit donc l"image lequel apparaît, extraite de la vidéosurveillance aux journal.

Saïd et Chérif Kouachi surgissent, cagoulés, avec leurs armements de guerre, et on das voit poussée Coco dedans l"entrée du journal, derrière ns porte blindée. Nom de famille apparaissent je connais les trois dans l"entrée, d’un petite entrée, avec des bureaux, chargés du piles ns papier. Asseoir derrière l"un ns ces bureaux, Simon Fieschi, le jeune webmaster. On les voit tomber aux sa chaise, le corps perforé par d’un douille aux kalachnikov. Nous n"entend pas ces tirs sur ça première vidéo, muette. Nous voit même qu"un des frères Kouachi, le plus âgé et le concède gringalet, du repos essentiellement à lintérieur l"entrée. Ns cadet, Chérif Kouachi, un seul homme qui a sans doute visé et décès l"essentiel des victimes, n"apparaît concéder à l"image. Pendant une minute rang quarante-neuf secondes, le ère qu"a solide le massacre. Dix morts en d’un minute und quarante-neuf secondes, seulement. abattage qui n"a étape été filmé. Puis l"image ns vidéosurveillance revient d’environ Chérif Kouachi, le sien gilet pare-balle, rang on ns voit ressortir par la porte d"entrée. Fin de la premièrement vidéo. La salle d"audience orient glacée d"avoir vu celles tueurs en noir bouge à l"écran.

La déflagration résonne à lintérieur la pièce d’audience

Une lundi vidéo est lancée par l"enquêteur. Les fois, on ne voit que Chérif Kouachi dedans la salle du rédaction, finir la tuerie. On le voit confiance en soi pencher au-dessus d"un muret. Cachée derrière cette muret, il y a l"écrivaine und chroniqueuse jusquà Charlie Hebdo Sigolène Vinson. On n"entend toujours nexiste pas ici, mais nom de famille a narrée à la france Inter comment? ou quoi Chérif Kouachi lui aurait dit qu"il l"épargnait passant par qu"il prétendait qu’"on née tue pas das femmes", et aurait demandé à Sigolène Vinson du lire ns Coran. On a l"impression que Chérif Kouachi hurle dessus Sigolène Vinson, hors du lui. Puis il tourne les talons. Sur l"image aux la vidéo, on devine esquive gens cachés sous d’un grande table ovale und grise, contraire le muret blanc. Sigolène Vinson avait raconté à micro de France interagissant qu"il y avait, caché dedans son dos, ns maquettiste Jean-Luc. Juste après le début des terroristes, on la voit se faire lever, affolée, rang se chefs vers d’un fenêtre. Elle aurait tenté du sauter, prématuré de confiance en soi raviser et d"appeler das secours. Elle avait été ns première à appelle-moi les secours et à dire : "Venez vite, eux sont je connais morts !"

Enfin la rechercher d"assises visionne esquive vidéos prises par des témoins, jusquà l"extérieur, dedans la fuite des frère Kouachi. On das voit revendiquer deux tuerie, nai pas crainte, dans la rue. après grimper dans leur Citroën C3, sengager face à une voiture siglée policier nationale qui est obligée de reculer jusqu’à toute allure dedans l"allée Verte. Ns des policiers, chef de bord, oui tenté aux répliquer, en vain.

*

À lecture - justice attaques de janvier 2015 : Clarissa Jean-Philippe, ns timide policière du Montrouge
On a vengé ns prophète Mohamed"

Puis ns dernière vidéo, qui aurait beaucoup tourné sur les réseau sociaux, montre esquive Kouachi face venir policier Ahmed Merabet, rue principale Richard-Lenoir. C’est 11 temps 39 cette 7 jan 2015. Les terroristes tirent dessus le policier, et les fois, cette y a aux son sur la vidéo. Ns déflagration résonne à lintérieur la pièce d"audience. Effrayante. On entendu Chérif Kouachi crier : "T"as voulu conditions météorologiques tuer ?" et Ahmed Merabet implorer "Non, c"est bon, chef", on entendu le policier gémir, jusqu’à cause de ses blessures. Et on voit les terroriste l"abattre d"une final balle. esquive Kouachi remontent dans leur C3, ajustent leurs arme de guerre, et crient : "On a vengé le prophète mohamed !" ns salle d"audience est sonnée, choquée, tétanisée.

Voir plus: Cause De La Prise De La Bastille Important? Storming Of The Bastille

*

Au spectacle demain

Mardi, au cinquième jour du procès, l"audience va devenir encore surtout éprouvante convecteur les rescapés ns l"attentat jusquà Charlie Hebdo et esquive familles des victimes. Car les partie civiles seront appelées à ns barre, convecteur témoigner, aux ce qu"elles ont vu et subi ce 7 jan 2015. La cour entendra d"abord esquive témoins qui ont lété sollicités par esquive frères Kouachi, venir moment à propos de quoi ceux-ci cherchaient l"adresse ns Charlie Hebdo, qu"ils oui eu ns mal jusqu’à trouver. Puis seront nommé à ns barre, côté civiles convoque parler ns Frédéric Boisseau, ns première victime des terroristes ce jour-là. 

L"après-midi, la diversité survivants se succéderont for barre. Corinne Rey donc Coco, qui a été forcée ns composer le code secret sous la menace des terroristes, alors Sigolène Vinson, suite Chérif Kouachi a épargnée en il disant, "on ne tue pas esquive femmes", rang "tu liras le Coran". Le journalistes Laurent Léger, survivant pudique, qui assister à chaque public depuis les début de procès viendra raconter, aussi, l"horreur ns 7 janvier 2015. Nous entendra également Gérard Gaillard, une Clermontois, qui jai eu été invité par Cabu jusquà participer à cette conférence aux rédaction lequel a lété assaillie par esquive frères Kouachi. L"attentat à Charlie Hebdo est le seul evoquant par la rechercher d"assises spéciale ça semaine. Les autres attentats seront réduction plus tard.


À lecture - judiciaire esquive faits, ns calendrier, das protagonistes : alger les détails ns procès des attentats de janvier 2015
"Sachez que nom de fille suis désolé" : à procès des attaque de jan 2015, l'ex-mentor des Kouachi jusquà la fermeture