Alain bashung tant de nuits

Mon ange je t'ai haïje t'ai laissé comme d'autres suite moiUn battre plus télécommande qu'iciMon danges je t'ai trahitant ns nuits alitéque mon amour a cesséde je donner ns viesi loin du moi...

Vous lisez ce: Alain bashung tant de nuits

des armée insolites,et des ombre équivoques,des arbore dont nous se moque,et des femme que l'on quittedes tristesses surannéesdes malheurs qu'on oubliedes ongles un peu noircis

mon canne à pêche je t'ai punià tant me sacrifiericône idolâtréeimmondices à la nuitmon ange je t'ai haïje t'ai retenue tuernos jeunesses ébauchéesle reste aux nos viessi loin ns moi...

mes armées insoliteset des ombres équivoquesdes ligne dont nous se moque,et des femmes que l'on quittedes tristesses surannéesdes malheurs qu'on oubliedes ongles un morceaux noircismon ange je t'ai Haï

Compositeur : alain Bashung - Arman MélièsAuteur : Joseph D'Anvers

----------------------------------------­---------------------------------

Historique

Très attendaient après L'Imprudence, dernier albums studio datant du 2002, rang celui aux La visiter des formidable espaces, albums live sortir en 2004, smoke pétrole, fruit d'une maturation lente ns la part de Bashung, a finalement été démunis en grande partie moyennant Gaëtan Roussel du Louise attaqué et gerner Manset. De l'écriture musicale concéder expérimentale débutée à tournant des années 2000, Bashung propose avec cet albums un retour cible à une bien sur chanson française teintée ns rock qui droit son succès à lintérieur les années 1990.

L'album est dédicacées à Mick Larie, membre aux Bluegrass longue Distance, disparu en juillet 2007, mandoliniste ami de marcelo Dadi et ns Patrick Sébastien. Ns premier extrait support la promotion de disque dorient Résidents ns la République.

Voir plus: Fab Les Fables De La Fontaine Analyse S Littéraires, Analyse De La Structure Du Deuxieme Recueil

Bashung entame une tournée parce que le suite du la sortie ns l'album et choisit prendre plaisir un lego aux Gérard Manset en douverture des concerts. Ns 7 juillet 2008 l'album ressort en version double vinyle collector rang limitée jusquà 1 000 exemplaires. À cette jour, cette s'est vendu jusqu’à plus de 470 000 exemplaires.

Bleu pétrole est le dernier album studio d'Alain Bashung, qui meurt les 14 en mars 2009.

----------------------------------------­---------------------------------

Bleu Pétrole

Bleu pétrole dorient le douzième et dernier albums studio d'Alain Bashung, sorti les 24 mars 2008 chez Barclay Records. C’est certifié disque ns platine und a été récompensé pendant des Victoires ns la music 2009 dans la catégorie « albums de chansons, variétés aux l'année ».

Voir plus: Tout Savoir Sur La Salle De Consommation À Moindre Risque : Rapport Scientifique

----------------------------------------­---------------------------------

Titres de l'album

1. "Je t'ai manqué" - Gaëtan Roussel - Gaëtan Roussel - 3:392. "Résidents de la République" - Gaëtan Roussel - Gaëtan Roussel - 3:213. "Tant de nuits" - Joseph d'Anvers - Arman Méliès, alain Bashung - 4:174. "Hier jusqu’à Sousse" - Gaëtan Roussel - Gaëtan Roussel - 3:555. "Vénus gérard Manset" - Arman Méliès - gerard Manset - 4:196. "Comme une lego" - gerner Manset - gerard Manset - 9:047. "Sur ns trapèze" - Gaëtan Roussel - Gaëtan Roussel - 3:478. "Je tuerai les pianiste" - gerard Manset - Gaëtan Roussel - alain Bashung - 6:119. "Suzanne" - Leonard Cohen, ajustement de Graeme Allwright - Leonard cohen - 4:0910. "Le métro des banquises" - Gaëtan Roussel - alin Bashung - Gaëtan Roussel - 3:3511. "Il voyager en solitaire" - gerard Manset - gérard Manset - 4:04

----------------------------------------­---------------------------------

Réception critique et publique

Selon l'édition française du magazine rojo Stone, cet albums est le 46e meilleur album de rock français. Ns magazine les Inrockuptibles qualifie l'album d'« exorbitant chef-d'œuvre ».

----------------------------------------­---------------------------------

Musiciens Gaëtan Roussel, guitare acoustique, guitare électrique, ukulélé marque Ribot, guitare électrique, banjo Arman Méliès, guitare électrique, banjo mark Plati, basse, guitares, clavier, boite jusqu’à rythme Simon Edwards, basse Shawn Pelton, piles Martyn Barker, batterie, bongo Tahar Boukhlifa, batterie M. Ward, guitare électrique, guitare acoustiques Cordes : Violons : Marian Tache, Erik Sluys, détective Uten, Bart Lemmens, Tatjana Scleck, Christophe Pochet, Cristina Constantinescu, Annelies Broeckhoven Alto : François Grietje Violoncelles : Hans Vandaele, Karel Steylaerts exécutif cordes : mark Steylaerts